Arifé Yildiz, 35 ans, directrice conseil chez Syntagme, Communication & Influence, et chez Thomas Marko & Associés, a été sélectionnée dans la promotion 2022 des Young European Leaders (International Visitor Leadership Program du Département d’État américain).

L‘IVLP (International Visitor Leadership Program), lancé en 1940 par le Département d’État américain, contribue à cultiver des relations durables en mettant en relation les dirigeants étrangers actuels et émergents avec leurs homologues américains par le biais de séjours aux États-Unis.
Arifé est aux États-Unis durant trois semaines (du 12 novembre au 4 décembre). Elle est la seule française et seule communicante de la délégation qui comprend sept autres européens (Grèce, Bulgarie, Slovaquie, Suède, Croatie, Hongrie…).
La délégation a atterri le 12 novembre à Washington, quatre jours après les cruciales élections des Midterms qui auront un impact direct sur les deux prochaines années de l’administration Biden.
Au programme de ces trois semaines de travail (Washington, Orlando, Phoenix, Tucson), des réunions au Département d’État, au Département de la Défense (au Pentagone), à la Chambre des Représentants, avec des élus et des hauts fonctionnaires, des institutions locales, des ONG, des think-tanks, médias…

Pour Arifé, « je suis très heureuse d’avoir été sélectionnée pour faire partie de la promotion Young European Leaders du programme d’élite du Département d’État Américain. C’est la réalisation d’un projet de longue date et une forme de reconnaissance de mon parcours atypique et international après notamment le Bundestag, le Parlement Européen et la Métropole de Lyon. Cette session porte sur les sujets sociétaux, politiques et économiques américains aux niveaux fédéral, local et gouvernemental. Bien entendu, les thématiques de l’influence et des affaires publiques seront au cœur des échanges. Mes collègues de la promotion sont tous issus du monde politique (deux députés), des affaires publiques, des cabinets ministériels ou présidentiels ou d’ONG et de think-tank. Cette diversité de parcours sera très enrichissante, au-delà de notre engagement fort pour l’idéal européen.»

Pour les États-Unis, l’objectif du programme est notamment de mettre en avant des personnalités à fort potentiel à travers le monde. En France, on retrouve des personnalités de premier plan parmi les anciens participants avec notamment des présidents de la République (Valéry Giscard d’Estaing en 1957 et Nicolas Sarkozy en 1984), des Premiers ministres (Alain Juppé, Lionel Jospin et François Fillon), des ministres (Brigitte Klinkert, Jean-Yves Le Drian), des députés européens (Marie-Pierre Vedrenne) et de nombreux cadres dirigeants d’organismes de tout type. C’est un programme phare pour les échanges professionnels qui permet à des dirigeants à la carrière ascendante du monde entier, dont la France, de rencontrer leurs homologues américains à travers des thématiques variées, selon leur domaine d’activité. Le programme favorise ainsi une meilleure compréhension mutuelle et renforce la coopération franco-américaine.