izyCardio, Startup spécialisée en cardiologie et en santé numérique, et sa filiale CardioParc,centres de cardiologie nouvelle génération, ont confié à l’équipe de Syntagme leurs relations institutionnelles et politiques dans le cadre de leur stratégie de développement nationale. Avec en visée, l’ouverture de 40 à 50 CardioParc d’ici 2024.

« Nous venons de boucler une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de médecins et de nos actionnaires de référence afin de soutenir notre développement », explique le docteur Fadi Jamal, PDG et fondateur d’izyCardio et de CardioParc.

Les trois premiers centres CardioParc (Villeurbanne, Bourgoin- Jallieu et Moirans, qui vient d’ouvrir) ont traité plus de 20 000 dossiers patients depuis avril 2019 et fédèrent 400 comptes de professionnels de santé. « Nous avons pour ambition d’ouvrir entre 40 et 50 centres CardioParc en zones péri-urbaines d’ici à 2024. Jusqu’en 2023, l’implantation d’une vingtaine de sites, toujours en secteur 1, sera privilégiée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais nous regardons aussi attentivement les autres régions comme l’Occitanie, Nouvelle Aquitaine… »

Un développement à marche forcée qui se fera « en étroite relation avec les collectivités territoriales qui sont un acteur de référence dans la lutte contre les déserts médicaux. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi Syntagme qui possède cette connaissance fine des collectivités, des élus et des leviers de décision », poursuit Fadi Jamal.

Syntagme mobilise sur ce dossier les compétences de David Kimelfeld, directeur associé, d’Arifé Yildiz et de Marion de Brosses-Duminy, directrices conseil.

« Les élus des territoires nous réservent un excellent accueil car CardioParc répond à un vrai besoin de proximité. Les territoires manquent de structures en cardiologie de secteur 1 –alors même que les maladies cardio-vasculaires sont la deuxième cause de décès en France- et les délais d’attente sont souvent très long (parfois jusqu’à 12 mois d’attente pour un rendez-vous contre 15 jours à un mois pour un CardioParc). La région Auvergne-Rhône-Alpes l’a d’ailleurs bien compris en accompagnant le développement de notre client au travers d’une subvention de 200 000 euros qui vient d’être votée en commission permanente pour contribuer à la création du CardioParc de Moirans », note Arifé Yildiz, directrice conseil chez Syntagme.

À propos de izyCardio et CardioParc

Fondée en 2017, izyCardio, start-up spécialisée en cardiologie et en santé numérique, développe des solutions numériques intelligentes et, depuis 2019, porte CardioParc, un réseau de centres de cardiologie nouvelle génération. Sa mission est d’apporter du soin de proximité dans tous les territoires, avec des délais rapides.

www.izycardio.comwww.cardioparc.fr